Myopathie atypique

Risque à l’automne !!

Elle touche les équidés aux pâturages.

En automne elle est causée par l’ingestion de samares (fruit) de l’érable sycomores.

Et au printemps à l’ingestion de plantules de l’érable sycomore

Ils contiennent une toxine l’hypoglycine A qui se transformera en MCPA dans l’organisme. LE MCPA entraîne l’incapacité aux muscles d’utiliser les lipides comme substrats énergétiques.

Les muscles touchés sont ceux de la posture, de la respiration et du cœur.

On a un décès rapide pour la plupart des cas dans les 72h.

Reconnaître l’érable sycomore :

érable sycomore
feuille et samare de l’érable sycomore

 

Il n’existe pas actuellement d’antidote.

La prévention est donc le meilleur moyen de diminuer les risques.

Pas d’érables sycomores, pas de samares ou de plantules, pas de myopathie atypique.

 

Bibliographie:
Myopathie atypique :
10 questions relatives au
risque automnal
Dominique-M. Votion – octobre 2017
LIEGE Université, Faculté de Médecine vétérinaire, FARAH
Belgique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s